gestion de la gamme commerciale

Initié en 1988, le programme de création du Ciref a proposé sur le marché ses 6 premières obtentions en 1998, soit 10 années plus tard.

Le flux s’est poursuivi avec 3 variétés sur 2000-2002, puis la dernière née, Charlotte en 2004. L’objectif du Ciref n’est pas d’inonder un marché déjà encombré avec 1 ou plusieurs obtentions par an, mais de proposer la variété susceptible de répondre à des besoins certains, avec une proposition de mode d’emploi que chaque producteur doit ensuite adapter à son propre contexte de production.

Les sélections font alors l’objet d’une demande de protection auprès des services officiels français ou européens pour s’assurer du respect ultérieur des droits de l’obtenteur. Lorsque la décision de lancement commercial est envisagée par le Conseil d’Administration du Ciref, une demande d’inscription au Catalogue Officiel (lien GEVES) est effectuée ce qui permettra une production de plants certifiés (GNIS)

Dans le même temps le Ciref effectue une identification variétale précise en utilisant le marquage moléculaire. L’ empreinte génétique qui est obtenue permet la distinction sans équivoque des variétés et permet d’assurer que le plant ou le fruit vendu correspond bien à la variété qui est proposée. La protection d’une variété de fraisier dure 25 ans. Elle est le garant du retour sur l’investissement supporté pendant les 10 années de recherche nécessaires à sa mise au point, et est l’assurance de la pérennité des programmes qui permettront de proposer pour les années à venir des fruits de qualité, produits dans le souci d’une agriculture durable.